? Gestion du pratrimoine IT (Chapter 1)

La gestion du pratrimoine IT (Chapitre 1)

Article added on 3 août 2012

La dette technique est une métaphore

La dette technique est une métaphore inventée il y a quelques années pour expliquer les risques pris lors de la livraison de code: " Livrer pour la première fois du code, c'est contracter une dette. Un peu de dette accélère le développement si elle est remboursée rapidement via une réécriture. Le danger apparait avec le non remboursement de  la dette. Chaque minute de travail sur un code erroné accroît les intérêts de la dette. " On peut accepter une dette involontaire, non-stratégique, mais la partie intentionnelle et stratégique a, elle,  un impact plus lourd sur les décisions à prendre.

Pousser encore plus loin l'utilisation de la métaphore est intéressant et conduit à un instrument de gestion de patrimoine IT. Quelques éléments doivent être analysés et le premier est lié à la question suivante: « Quelles sont les composantes de la dette ? » Le code n’est qu’un élément et ne devrait probablement pas être considéré comme le principal. Les composants de la dette peuvent être structurés en éléments liés aux processus, aux produits et aux compétences : la robustesse des tests ou des
données, la documentation, l'architecture de l'application, la sécurité et la vulnérabilité, les compétences de l'équipe ou les besoins de l'entreprise pèsent tous dans la dette technique.

Le second concept que nous aimerions mettre en évidence est le profil de l'organisation; quand vous
rencontrez  un conseiller en gestion patrimoniale, vous êtes généralement questionné sur votre situation actuelle (le montant déjà existant de votre dette envers les banques), votre capacité à prendre des
risques, vos objectifs d'investissement et votre capacité d'investissement immédiate et future. De la même manière, lors de la définition de la stratégie IT, il faut connaître les objectifs de l'entreprise, les capacités de l'organisation, les habitudes d'approvisionnement et la culture du risque.

L'évaluation des actifs informatiques mettra l'accent sur les actifs les plus risqués, y compris les
actifs toxiques, ceux dont la dette est élevée, ou la valeur commerciale faible et à forte adhérence - et forcera la prise de décisions. Il est facile de visualiser les actifs en or, argent ou acier, la taille de la dette existante (relative à l'architecture, au code, aux compétences, etc.) et les caractéristiques de
cette dernière (dette saine ou mauvaises créances). L'organisation sera forcée d’envisager une restructuration de la dette par exemple, à court ou à long terme et d’en mesurer l’impact sur le business.

En développer davantage l’analogie, deux indicateurs clés doivent être pris en compte: l'équivalent de cash flow libre / Service de la dette et l'équilibre entre dette et actifs. Lorsque votre volume de "business as usual" augmente, il y a diminutions du cash flow libre et le budget d’investissement dans de nouveaux projets pour soutenir la croissance de l'entreprise fait défaut.

La vue d’ensemble est la suivante :

 Technical debt

Si vous êtes intéressé, cette discussion se poursuivra pendant l’été